top of page

Deux formations pour comprendre et intervenir sur les traumas et les cyberviolences

Dernière mise à jour : 22 mars

Dans le cadre de nos activités de renforcement de capacités, nous avons offert deux cycles thématiques de formations à distance à l’hiver 2024. Un cycle a porté sur « Les approches sensibles aux traumas chez les jeunes », le 23 février, et l’autre cycle a porté sur le thème « Protagoniste de ton plaisir : la cybersexualité et les cyberviolences », le 28 février.


La participation de près d’une trentaine de personnes aux deux activités a regroupé des intervenants de terrain, d’agents en développement social, des représentants d’organismes communautaires et d’institutions qui œuvrent tous auprès des jeunes dans la grande région de Montréal. Ces activités, en lien avec les violences commises et subies chez les jeunes de 12 à 25 ans, avaient comme objectif d’outiller les personnes participantes face aux diverses problématiques rencontrées dans leur activité quotidienne.  


Les approches sensibles aux traumas chez les jeunes, animé par Annie Grenier, criminologue et agente de planification de programmation et de recherche au CISSS Montérégie-Est, ainsi que Christiane Girard, spécialiste en activités cliniques auprès des jeunes contrevenants pour le CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.  


Cette première formation a abordé la distinction entre traumas simples et complexes, soulignant la variété des événements traumatiques et leurs impacts sur différentes sphères de la vie, telles que l'attachement, la cognition, et la régulation des émotions. La formation a mis l'accent sur l'importance d'une écoute et d'un accueil attentifs, plutôt que sur l'investigation, pour l'intervention auprès des jeunes victimes de traumas.  


À travers des ressources spécialisées et l'exemple pratique du film ReMoved, les participants ont été encouragés à adopter une approche multidisciplinaire et adaptative. Des initiatives comme le programme LOTUS et l'adoption de cette approche dans des milieux scolaires et à l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel ont illustré son application concrète, visant à améliorer le soutien et à réduire les risques de récidive chez les jeunes confrontés à des traumas. 




Protagoniste de ton plaisir : la cybersexualité et les cyberviolences, animé par Estelle Cazelais, sexologue et directrice du volet éducation à Les 3 sex*. 


Cette deuxième formation a exploré la complexité de la sexualité à l'ère numérique, en mettant l'accent sur la sensibilisation, l'information, et l'éducation autour de ces enjeux en soulignant son importance dans la sexualité des jeunes.  


Les participants ont été encouragés à adopter des approches d'intervention féministe intersectionnelle, sans jugement et interculturelles, pour mieux comprendre et accompagner les jeunes dans leur exploration de la sexualité en ligne. Des exemples de bonnes pratiques, comme l'utilisation de plateformes comme Twitch pour rejoindre les adolescents ou le développement de projets spécifiques sur le sexting, ont illustré la manière dont les professionnels peuvent intervenir efficacement. 



La formation a également mis en lumière les défis posés par la cybersexualité, tels que la sextorsion et l'exposition précoce à la pornographie, tout en soulignant la nécessité d'une éducation sexuelle complète qui prépare les jeunes à naviguer dans un environnement numérique complexe. En abordant les aspects législatifs et les impacts sociaux de la cybersexualité, la session a visé à équiper les participants de connaissances et d'outils pour soutenir les jeunes dans la construction de relations saines et respectueuses à l'ère du numérique. 


Un grand merci aux formatrices et aux participants pour les nombreux échanges qui ont contribué aux succès des évènements ! 


Notre prochain cycle d’activités aura lieu au printemps 2024 (informations à venir).

Comments


bottom of page