top of page

Deux cycles de formations pour lutter contre les violences commises contre les jeunes

Dans le cadre du développement de sa communauté de pratique, le Réseau d’Échange et de Soutien aux Actions Locales (RÉSAL), a offert deux cycles thématiques de formations à l’été 2023. Un cycle a porté sur la « Prévention de la justice réparatrice auprès des jeunes », le 7 juin, et l’autre cycle a porté sur le thème de la « Prévention des violences commises contre les jeunes LGBTQ+ », le 14 juin au Centre St-Pierre (partie 1) et le 31 août 2023 en ligne (partie 2).


La participation de près d’une quarantaine de personnes a regroupé des intervenants de terrain, d’agents en développement social, des représentants d’organismes communautaires et d’institutions qui œuvrent tous auprès des jeunes dans la grande région de Montréal. Ces activités, en lien avec les violences commises et subies chez les jeunes de 12 à 25 ans, avaient comme objectif d’outiller les personnes participantes face aux diverses problématiques rencontrées dans leur activité quotidienne.


Prévention par la justice réparatrice auprès des jeunes, Catherine Lapierre, Directrice des services de justice réparatrice à Equijustice et Laurence Wauthier, Coordinatrice d’Equijustice – Montréal Ouest.

Afin d’outiller les personnes concernées par un acte criminel (victimes, auteurs, témoins, proches) ou par un conflit de s’engager dans une démarche de réparation et de médiation, l’objectif de cette première formation était de mettre en lumière les principes de la justice réparatrice et de son importance dans son offre d’espaces d’écoute et d’échanges, confidentiels, sécuritaires et respectueux pour toutes les personnes concernées.


La prévention des violences commises contre les jeunes LGBTQ+, Julie-Maude Beauchesne, intervenante psychosociale et formatrice, ainsi qu’Olivia Baker, responsable en charge du programme ProAllié à la Fondation Émergence


Pour cette deuxième formation, dans un contexte de hausse de la violence envers les jeunes appartenant à la communauté LGBTQ+ en raison de l'homophobie et de la transphobie, les ateliers ont permis d’offrir des outils pour apprendre à prévenir ces violences, en contribuant à créer un environnement où l'acceptation et l'inclusion sont valorisées, et pour être en mesure de développer une capacité de détecter rapidement les situations problématiques et les moyens de leur apporter soutien et assistance.


Un grand merci aux formatrices et aux participants et participantes pour les nombreux échanges qui ont contribué aux succès des évènements !

Comments


bottom of page