Passé - Webinaire : « La place des jeunes dans la ville : Emploi et habitation comme facteurs de protection »

Le RÉSAL a tenu son troisième panel de discussion en ligne, le 22 avril 2021, portant sur la place des jeunes dans la ville. Les échanges ont portés plus précisément sur la façon dont l’emploi et l’habitation peuvent agir comme facteurs de protection auprès de ceux-ci.

 

Afin de mettre en lumière différentes initiatives et projets liés à l’emploi et à l’habitation ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais, en termes de prévention de la violence, les quatre panélistes suivants ont fait partie de la conversation :

Sébastien Lanouette est impliqué dans les milieux jeunesses depuis plus de 25 ans. Il a fait des études en Animation et Recherches Culturelles à l’UQAM et a développé une grande expérience de gestion en milieu communautaire, en travaillant dans une table de concertation, en soutien alimentaire, puis, depuis bientôt 10 ans, comme directeur général de Ressources Jeunesse de Saint-Laurent (RJSL). Membre du C.A. du Regroupement des Auberges du Cœur et du RAPSIM, il a fait de la lutte à l’itinérance et les enjeux liés aux jeunes en difficulté, le cœur de son action sociale.

 

Le Projet : Ressources Jeunesse de Saint-Laurent

RJSL anime une maison d’hébergement pour jeunes en difficulté ou de la rue, de 16 à 22 ans, mixte, de 11 lits. L’organisme pratique une approche globale avec un intervention en lien avec l’affiliation sociale. RJSL opère aussi 34 appartements supervisés pour jeunes de 18 à 25 ans, leur permettant une première expérience positive en logement.

Marie-Noëlle cumule près de 20 années d’implication le milieu communautaire auprès des jeunes en difficultés et dans la défense de droits. S’étant démarquée pour son engagement envers les plus vulnérables, elle agit aujourd’hui à titre de directrice d’En Marge 12-17. Son parcours professionnel témoigne de son intérêt envers les pratiques alternatives et humanistes visant un réel impact sur la prévention de l’itinérance jeunesse.

 

Le projet : En Marge 12-17

En Marge 12-17 a pour mission l’accueil et l’hébergement des jeunes âgés de 12 à 17 ans en situation de grande précarité, ainsi qu’un soutien à leur entourage, afin de prévenir l’ancrage à la rue. Un des volets d’action se dédie à l’accompagnement des jeunes durant leur transition à la vie adulte. C’est ainsi que l’intervention en post-hébergement et le soutien communautaire en logement social vise à permettre aux jeunes d’acquérir les outils nécessaires pour cheminer vers une vie autonome, autant par des rencontres individuelles, activités de groupe que des ateliers thématiques. Les cheminements individuel, collectif et citoyen sont au cœur des actions mises de l’avant.

  • Déborah Griot, Travailleuse de rue, Coordinatrice Tapaj, Pact de rue

Déborah est une travailleuse de rue passionnée depuis 8 ans à Pact de rue. Auparavant, elle a travaillé pendant de longues années sur un mandat plus généraliste dans le quartier à Mercier-ouest. Depuis juin 2020, elle sillonne le quartier de Saint-Léonard afin de créer des liens avec les jeunes du quartier plus en difficultés.

 

 

 

 

Le Projet : TAPAJ à Saint-Léonard

Durant la pandémie, peu d’alternatives d'engagement étant proposées aux jeunes, il est constaté, au sein de son travail, une recrudescence significative de petites criminalités, délinquance et violences. C’est ainsi qu’en septembre dernier, le projet TAPAJ (Travail Alternatif Payé à la Journée) de Saint-Léonard a été mis sur pied, avec sa collègue Myriam, travailleuse de rue aussi dans le quartier. Ce modèle existant depuis de nombreuses années à Montréal, a été repris de part Spectre de rue. Maintenant à Saint- Léonard, ce projet est destiné aux jeunes de 13 à 25 ans. Il est devenu un vrai succès permettant d’embaucher une cinquantaine de jeunes dans le quartier sur des missions diverses telles que du publipostage, de l’affichage ou pour l’aide à la distribution alimentaire du quartier.

  • Martin Labrecque, Coordonnateur du programme d’insertion, Insertech

Martin travaille dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle depuis maintenant 25 ans. Ayant commencé sa carrière à l’organisme Dans la rue puis dans un Carrefour Jeunesse Emploi, il s'est spécialisé dans diverses entreprises d’insertion. Il est maintenant et ce, depuis bientôt 14 ans, le responsable du programme d’insertion d’Insertech.

 

 

 

 

Le projet : Programme d'insertion chez Insertech

 

Insertech offre depuis plus de 20 ans des parcours d’insertion de 6 mois, principalement dans le domaine du reconditionnement du matériel informatique, à des personnes de 16 à 35 ans ayant de la difficulté à intégrer le marché du travail.

 

Les questions suivantes ont notamment été abordées :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à définir votre projet/initiative pour répondre au besoin des jeunes et à quel besoin répond-il ?

  • De quelle manière ce projet/initiative a-t-il crée un espace pour les jeunes dans la ville ?

  • Quels ont été les facteurs de succès de votre projet/initiative ?

  • Dans quelle mesure votre projet/initiative serait-il duplicable à d’autres communautés-secteurs montréalais ? Quelles adaptations seraient nécessaires ?

- - - - -

Nous tenons à remercier les panélistes pour leurs interventions forts pertinentes et importantes.

 

Restez à l’affût pour nos prochains webinaires !

Marie-Noëlle_L'espérance.jpg
Déborah Griot_Resal.jpg
Martin Labrecque_Resal.jpg
Publications webinaire 3 RESAL_TW.png