top of page

COLLOQUE 2023 

 

 

 

 

 

 

 

Étant donné l’impact majeur qu’a eu la pandémie sur la tenue d’activités en présentiel, le 3e colloque annuel du RÉSAL qui était prévu en 2021 a dû être reporté. En prévision à ce colloque, nous avons proposé 3 webinaires axés sur la place des jeunes dans la ville. Ces webinaires ont permis de nourrir des discussions entre acteurs clés de prévention de la violence à Montréal et d’orienter la discussion autour de facteurs de protection et d’approches ayant eu un impact positif auprès de ces derniers. Pour en savoir plus sur les webinaires consulter la page suivante.

Le RÉSAL est heureux de finalement pouvoir annoncer la tenue de son troisième colloque le 15 février 2023 portant sur le thème de la prévention des cyberviolences chez les jeunes.

L’essor des technologies de l’information et de la communication (TIC) a profondément transformé le paysage social de notre époque. Si le progrès technologique permet la diffusion d’informations, l’innovation, la création de canaux de communication ou la mise en place de moyens d’expression artistique, plusieurs effets pernicieux peuvent en découler, dont les cyberviolences, qui affectent tout particulièrement les jeunes, grands utilisateurs d’internet.

Ainsi, pour répondre aux constats bien souvent faits par les intervenants d’une certaine méconnaissance des cyberviolences, mais aussi de difficultés d’intervention sur ou en lien avec ce nouvel espace, le RÉSAL a décidé d’organiser un colloque portant sur la prévention des cyberviolences chez les jeunes. L’objectif de cet événement est de réunir des experts sur les questions des cyberviolences de différents milieux institutionnels et organisationnels afin de dresser un portrait sur les enjeux, de constituer un état des lieux à Montréal, d’informer la population et les personnes œuvrant de près ou de loin auprès de la jeunesse montréalaise sur des approches mises en place et les moyens d'intervention, et finalement, d’engager la discussion entre les participants sur les façons de prévenir ces types de violences.

 

Les thématiques telles que la cyberviolence sexuelle, la cyberviolence dans les relations amoureuses, la cyberviolence dans les médias sociaux, la cyberintimidation en milieu scolaire, le cyberharcèlement, les actes à caractère haineux en ligne, ainsi que la cyberhygiène seront au cœur des débats. 

 

Date : Mercredi 15 février 2023

Heure : 8h30 à 17h

Lieu : Centre St-Pierre, 1212 rue Panet à Montréal (à proximité de la station de métro Beaudry), Québec, H2L 2Y7

Événement gratuit, nombre de places limité.

 

Une équipe sera présente tout au long de la journée pour soutenir différentes activités de réseautage de type braindate qui se dérouleront pendant la journée (mais qui ne sont pas obligatoires). Les braindates sont des conversations en tête à tête ou en petits groupes qui permettent d’échanger des connaissances sur un des sujets abordés durant le colloque. La démarche à suivre est simple : vous pouvez réserver vos braindates sur la plateforme web qui vous sera partagée en amont du colloque. Une fois présent au colloque vous rencontrerez vos braindates sur place. 

 

 *** Date limite pour s'inscrire : vendredi 3 février 2022 ***

Programme

8h30 - 9h00 : Accueil 

9h00 - 9h10 : Mots de bienvenue par la modératrice Khaoula El Khalil du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)

Khaoula El Khalil est conseillère en recherche au Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence. Elle est également candidate au doctorat en science politique à l’université de McGill. Ses champs d’intérêt actuels sont étroitement liés à la cyberviolence. Sa thèse de doctorat s’intéressera à l’utilisation des opportunités discursives de la gamification par les groupes d’extrême droite canadienne pour la propagande et le recrutement. 

 

9h10 - 9h20 : Allocution par Pier Alexandre Lemaire, membre du RÉSAL, conseiller en sécurité urbaine à la Ville de Montréal.

 

Spécialiste des questions de sécurité urbaine et de prévention de la violence, Pier Alexandre a passé de nombreuses années au Centre international de la prévention de la criminalité, notamment à titre de directeur des programmes. Lors de son passage au CIPC il aura eu l'opportunité de coordonner le RÉSAL de 2018 à 2020 et de travailler avec une multitude d'organismes montréalais. Plus récemment, comme membre de l'équipe de gouvernance de la directrice régionale de santé publique, Pier Alexandre a eu l'occasion de contribuer au positionnement de la DRSP sur les questions de prévention de la violence, avant de faire le saut à la Ville, en juin 2022, à titre de conseiller en sécurité urbaine à la Division Réduction des inégalités et milieux vies inclusifs, du Service de l'inclusion et de la diversité sociale de la Ville de Montréal.

 

9h20 - 10h35     Panel : Regards croisés sur les cyberviolences

 

Présentation sur les cyberenquêtes et intervention sur la cyberviolence dans les médias sociaux par Maya Alieh, la sergente-détective du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

La sergente-détective Maya Alieh est à l’avant-garde de la cyberenquête et supervise l’unité spécialisée en la matière, depuis sa création en 2017. Elle s’engage entièrement dans les opérations, donne des conférences et des formations sur la cybercriminalité aux enquêteurs et aux collaborateurs du SPVM. De plus, elle participe activement à plusieurs comités nationaux et groupes de travail en matière de cyberinfiltration et de cybersécurité.

 

Présentation sur les cyberintimidations en milieu scolaire par Stéphane Villeneuve, Directeur du Programme en intégration du numérique en milieu scolaire pour la formation continue des enseignants au numérique du Québec, l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Stéphane Villeneuve est professeur au département de didactique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en intégration du numérique en milieu scolaire. Récipiendaire du prix « Ensemble contre l’intimidation » du ministère de la Famille catégorie Individu en 2022, ses intérêts de recherche portent majoritairement sur le cyberharcèlement en milieu de travail (enseignement, journalisme, etc.).

 

Présentation sur la prévention des cyberviolences dans les relations amoureuses, 4 pistes pour améliorer les pratiques d’intervention par Dave Poitras et Dominique Gagné de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Dominique Gagné est conseillère scientifique à l’Institut national de santé publique du Québec et coordonnatrice professionnelle de l’équipe Promotion de la sécurité et prévention de la violence. Ses travaux récents portent sur l’intimidation et la cyberintimidation, la violence dans les relations amoureuses des jeunes et la violence conjugale, ainsi que sur la promotion de la sécurité dans les communautés.

Dave Poitras est conseiller scientifique spécialisé en prévention de la violence et en promotion de la sécurité à l’Institut national de santé publique du Québec et professeur associé au Département de sociologie de l’Université de Montréal. Ses travaux récents portent notamment sur la violence genrée, dont la violence conjugale, la cyberviolence en contexte amoureux, les violences à caractères sexuels et le sentiment de sécurité différencié selon le genre.

 

10h35 - 12h00 : Pause - braindate : tables de discussions 

12h00 - 13h00 : Lunch (boîtes à lunch fournies sur place à tous les participants) et braindate

13h00 - 16h45 : Deux séances de quatre ateliers en simultané

L'inscription aux ateliers sera requise au préalable. Quelques jours avant la tenue du colloque, vous recevrez les informations par courriel pour faire votre choix des ateliers de l'après-midi (un choix par séance).

Atelier 1 : « Les actes à caractère haineux en ligne » par Jeanne Plisson, coordinatrice de l'accompagnement communautaire au CPRMV

 

Jeanne Plisson est coordinatrice en accompagnement communautaire au CPRMV, son rôle au sein du CPRMV est d’apporter un soutien aux citoyens, aux professionnels et aux milieux concernés par des situations de radicalisation violente et des actes à caractère haineux. L'atelier aura pour objectif de fournir aux participants les notions de base nécessaires à la compréhension du phénomène des acte à caractère haineux, et se concentre sur les spécificités de ceux diffusé en ligne en plus d’ouvrir le dialogue sur nos rôles respectifs dans la prévention de ces actes haineux dans l’espace cyber, et sur les diverses manières d’être des acteurs au niveau de la prévention des actes à caractère haineux en ligne.

 

Atelier 2 : « La cyberhygiène » par Akim Laniel-Lanani, co-fondateur et directeur des opérations de la Clinique de cyber-criminologie, École de Criminologie de l'Université de Montréal 

Akim Laniel-Lanani est co-fondateur et directeur des opérations de la Clinique de cyber-criminologie où il coordonne les activités quotidiennes. Titulaire d’un baccalauréat en sécurité et études policières et passionné par le domaine de la cybersécurité et de la cybercriminalité, Akim met son expertise à profit pour soutenir la mission de la Clinique de sensibiliser et outiller la population québécoise contre la cybercriminalité. Cet atelier interactif abordera les enjeux de cybercriminalité actuels, notamment quant à l’utilisation des réseaux sociaux par les jeunes avant de fournir aux participants les outils et ressources nécessaires pour aider les jeunes à adopter de saines habitudes en ligne.

Atelier 3 : « Comprendre et agir pour devenir +Fort Ensemble » par Isabelle Ouellet-Morin, professeure à l’École de criminologie de l’Université de Montréal  

Isabelle Ouellet-Morin est professeure à l’école de criminologie de l’Université de Montréal et détentrice de la Chaire de recherche du Canada sur les origines développementales de la vulnérabilité et de la résilience et membre du Collège de la Société royale du Canada. Chercheure au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et au Groupe de recherche et d’intervention psychosociale (GRIP), elle y examine les mécanismes physiologiques traduisant la vulnérabilité et la résilience des jeunes confrontés à de l’adversité. Elle présentera une plateforme d’apprentissage en ligne et gratuite, en cours de développement, ayant pour objectif de soutenir les intervenants scolaires et autres acteurs impliqués à mieux comprendre et agir en contexte d’intimidation en ligne et hors-ligne.

Atelier 4 : « Se connecter à l’égalité » par Léna Gauthier-Paquette, agente de soutien au programme d'éducation à la sexualité de L’Anonyme 

Léna Gauthier-Paquette agit à titre d’agente de soutien au programme d’éducation à la sexualité de l'organisme L'Anonyme. Elle participe à la conception, à la planification et à l'évaluation des différents projets sexologiques menés par l’équipe. À travers ces différents mandats, elle contribue à promouvoir la santé sexuelle, les relations consensuelles et le partage égalitaire de l’espace public en ligne chez les jeunes. Cette rencontre vise à comprendre les manifestations des stéréotypes, des dynamiques de pouvoir et du sexisme en ligne dans une vue d’ensemble. Léna présentera l’outil créé par L’Anonyme « Se connecter à l'égalité ».

16h45 - 17h00 : Clôture du colloque

*** Date limite pour s'inscrire : vendredi 3 février 2022 ***

Merci et au plaisir de vous y retrouver!

1.png
2.jpg
3.png
4.jpg
5.jpg
6.png
7.jpg
9.jpg
Visuel - Inscriptions.png
NCO_7564-3.jpg
10.jfif
bottom of page