top of page

Les membres du réseau

La diversité des membres du réseau, allant des institutions éducatives aux organismes communautaires, en passant par les services de santé et les groupes de soutien, permet répondre à sa mission par une approche holistique et multisectorielle face aux défis complexes de la violence chez les jeunes. Cette collaboration étroite entre différents acteurs assure que nos réponses soient non seulement adaptées, mais également inclusives et globales, prenant en compte les multiples facettes des enjeux liés à la violence. Notre engagement, dévouement et différentes expertises permettent non seulement de soutenir les milieux jeunesse aux problématiques de la violence chez les jeunes, mais aussi de favoriser une culture de prévention et de soutien au sein des communautés montréalaises.

Dgs4jAhWkAA-ZjM.jpg

Personne responsable membre : 

  • Alexis St-Maurice : Analyste et chargé de projets, Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC)

Le Centre international pour la prévention de la criminalité est membre coordonnateur du RÉSAL. La mission du CIPC, centrée sur la réduction de la criminalité et le renforcement du sentiment de sécurité au sein des communautés, s'harmonise avec les objectifs du RÉSAL visant à soutenir le développement et l'amélioration d'initiatives locales dédiées à la prévention de la violence chez les jeunes. Cela contribue à la construction d'une société plus sûre, où la prévention et l'éducation jouent un rôle central dans la lutte contre la criminalité et la délinquance chez les jeunes.

En favorisant les approches multisectorielles et la collaboration entre divers partenaires institutionnels, communautaires, associatifs, et privés, le CIPC permet d'apporter au RÉSAL une expertise et un soutien essentiels pour adresser de manière holistique les problématiques liées à la violence et à la criminalité chez les jeunes.

Champs couverts en prévention des violences jeunesse :

  • Recrutement des jeunes par les réseaux criminalisés

  • Criminalité et consommation de drogue

  • Sécurité dans les transports publics

  • Crimes haineux et discrimination

  • Sécurité et vulnérabilité des filles

  • Cyberviolences

  • Approche par espaces de vie

  • Traite des êtres humains et exploitation sexuelle

  • Sécurité urbaine

  • Violences armées

  • Violences en milieu scolaire

  • Violences familiales

  • Itinérance

2031 (1).png

Personne responsable membre : 

  • Alexandra Turcotte-Provost : Chargée de soutien au programme d’éducation à la sexualité

 

L’Anonyme vise à promouvoir des comportements sécuritaires et des relations égalitaires ainsi qu’à prévenir la transmission des infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS) par une approche humaniste de proximité. 

Champs couverts en prévention des violences jeunesse : 

  • Prévention des violences à caractère sexuel (dans les espaces publics et virtuels);

  • Promotion des relations égalitaires;

  • Prévention de l’exploitation sexuelle;

  • Intervention auprès des personnes vivant de l’exploitation sexuelle;

  • Prévention de l’intimidation et cyberintimidation.

Service_de_police_de_la_Ville_de_Montréal_Logo.svg.png

Personne responsable membre : 

  • Geneviève Labbé : Agente conseillère au dossier jeunesse, section des stratégies des préventions et de la sécurité urbaine

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a pour mission de protéger la vie et les biens des citoyens; de maintenir la paix et la sécurité publique; de prévenir et de combattre le crime et de faire respecter les lois et règlements en vigueur (articles 48 et 69 de la Loi sur la police, L.R.Q. c. P-13.1).

En partenariat avec les institutions, les organismes socio-économiques, les groupes communautaires et les citoyens du territoire de Montréal, le Service s'engage à promouvoir leur qualité de vie en :

  • Contribuant à réduire la criminalité;

  • Améliorant le bilan routier;

  • Favorisant le sentiment de sécurité;

  • Développant un milieu de vie paisible et sûr, dans le respect des droits et libertés garantis par les chartes canadienne et québécoise.

Champs couverts en prévention des violences jeunesse : 

  1. Intimidation;

  2. Harcèlement;

  3. Violence amoureuse- conjugale-sexuelle- armée;

  4. Taxage;

  5. Consommation alcool et drogue;

  6. Gang criminalisé;

  7. Partage d’image intime, etc.

Image3.png

Personne responsable membre : 

  • Caroline Lanctôt : Agente de soutien régional sur le dossier climat scolaire, violence et intimidation

L'ASR-CVI a pour mission de soutenir les milieux dans la mise en œuvre d’un climat scolaire positif et de la réduction de la violence et l’intimidation en milieu scolaire. Ainsi, l'agents de soutien régional couvre de multiples thématiques tels que la violence, l'intimidation, la radicalisation, la polarisation, l'utilisation des médias sociaux ou encore le développement du bien-être des adultes œuvrant au sein des écoles de même que celui des élèves qui les fréquentent.

Champs couverts en prévention des violences jeunesse : 

  • Violences sous toutes ses formes incluant les violences à caractère sexuel.

logoBatshawBK_edited.jpg
CIUSSS.jpg

Personne responsable membre : 

  • Jean-Philippe St-Louis : Coordonnateur à la directrice provinciale, révision – tables d’orientation et adoption – recherche d’antécédents (Les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw. Direction de la protection de la jeunesse. CIUSSS de l’Ouest de-l’Île de-Montréal.)

Le CIUSSS de l’Ouest de l’ïle de Montréal en collaboration avec les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw (CJFB) a pour objectif de mettre en application la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) ainsi que la Loi sur le système de jeunesse pénale pour adolescents (LSJPA).

Les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw offrent des services d'évaluation et d'intervention psychosociales dans les domaines suivants :

  • L'adoption; 

  • La recherche d'antécédents familiaux; 

  • Les retrouvailles; 

  • La médiation familiale; 

  • L'expertise à la Cour supérieure en matière de garde d'enfants.

logo-institut.jpg
LogoCIUSSSCentreSud.png

Personne responsable membre : 

  • Mathieu Perrier : Éducateur et responsable du soutien transversal pour les problématiques reliées aux réseaux délinquants

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal a pour objectif d'assurer la prise en charge des jeunes ayant une ordonnance en vertu de la LPJ et LSJPA, offrir un soutien et travailler en collaboration avec les familles mais aussi de travailler en collaboration avec différents partenaires. L’institut universitaire Jeunes en difficulté du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal mène diverses activités, projets de recherche dans le but de développer des pratiques de pointes.

Champs couverts en prévention des violences jeunesse :

  • Activité de sensibilisation sur les réseaux délinquants - gangs de rues; présentation et échange selon les réalités terrains. (Pour les intervenants);

  • Activité de sensibilisation sur les violences armées; facteurs de risques et stratégies à privilégier. (Pour les intervenants);

  • Prise en charge des jeunes ayant une ordonnance sous la LSJPA et leur offrons une multitude de services spécialisés;

  • Offre aux jeunes une multitude d’activité clinique qui cible les facteurs de risque de la délinquance.

LogoCIUSSSCentreSud.png

Personne responsable membre : 

  • Ariane de Palacio, Ph.D. : Agente de programmation, planification et recherche - Prévention de la violence, Secteur Jeunesse 0-25 ans, Service Développement des jeunes, Direction régionale de santé publique

cd8a5101a7473df1bfcaf5d4982a3c07.jpg

Personne responsable membre : 

  • Pier Alexandre Lemaire : Conseiller en planification, Division réduction des inégalités et des milieux de vie inclusifs, Service de la diversité et de l'inclusion sociale

omhm.jpg

Personne responsable membre : 

  • France Vallières : Directrice de la sécurité, Service de la gestion des milieux de vie

L'Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM) a pour objectif d'améliorer les conditions de vie de familles et de personnes à faible revenu sur l'île de Montréal en offrant des logements et des services de qualité, tout en favorisant le pouvoir d’influence, d’action et le mieux-être de ses locataires.

Champs couverts en prévention des violences jeunesse :

  • Logement de plus de 20 organismes jeunesse dans les habitations à loyer modéré (HLM) et soutien à un ensemble de projets mis en place sur ces zones d'habitations.  

  • Participation à plusieurs plans d’action et cellules en lien avec la prévention de la violence et la saine cohabitation. 

Logo2018_fr_346x128.png
logo-pact.jpg
nouveau logo rocqtr.jpg

Personne responsable membre : 

  • Jeanne Plisson : Coordonnatrice d’accompagnement communautaire

Personne responsable membre : 

  • Maxime Bonneau : Directeur général, PACT de rue

bottom of page